• Accueil
  • Actualités
  • Crise sanitaire : accueil des enfants des personnels soignants et/ou nécessaires à la gestion de la crise

Crise sanitaire : accueil des enfants des personnels soignants et/ou nécessaires à la gestion de la crise

    Ajouter à mon bloc-notes

  • Imprimer la page

19 mars

Afin de freiner la propagation du virus et protéger les personnes les plus vulnérables, les pouvoirs publics ont décidé des mesures renforcées de confinement depuis le 17 mars. Pendant cette période, un service minimum de garde d’enfants des personnels soignants et/ou nécessaires à la gestion de la crise, est mis en place.

Les professions prioritaires

Le Ministère de la Santé a listé les professions dites prioritaires :
- tout personnel travaillant en établissements de santé publics ou privés (hôpitaux, cliniques, SSS, HAD, centres de santé).
- tout personnel travaillant en établissements médico-sociaux pour personnes âgées et personnes handicapées : maison de retraite, EHPAD, USD, foyers autonomie...
- les professionnels de santé et médico-sociaux de ville : médecins, infirmiers, pharmaciens, sages-femmes, aide soignants, transporteurs sanitaires, biologistes, auxiliaire de vie pour personnes âgées et handicapées,
- les personnels chargés de la gestion de l'épidémie des agences régionales de santé et des préfectures.
Les accueils sont réalisés sur justification professionnelle (contrat de travail, bulletin de salaire, etc) et en fonction des capacités d’accueil.


N.B. Le système de priorisation de la garde des enfants des personnels "essentiels" à la gestion de la crise COVID vient d'être étendu par le Premier Ministre aux fonctionnaires de la PN, aux militaires de la GN, aux Sapeurs pompiers professionnels, et localement par Mme la Préfète après accord du Préfet de Région, aux surveillants de l'administration pénitentiaire et aux employés communaux ou intercommunaux indispensables au fonctionnement des crèches, centres de garde périscolaires.

La procédure préalable

==> Rédaction d'une attestation de l'employeur ou de son chef de service attestant que l'agent est considéré comme "essentiel et indispensable" à la gestion de la crise du COVID 19.
==> Rédaction sur la même fiche et par l'agent concerné d'une attestation sur l'honneur que le recours à cette procédure est justifié par une absence de solutions alternatives (présence d'un conjoint en télétravail au domicile etc..).
==> Cette fiche à télécharger ici sera remise à la crèche ou l'établissement scolaire d'accueil. Liste dans le département à consulter ici :

Crèches

Ecoles

Collèges

La procédure de signalement et de recherche active


==> Les parents concernés peuvent saisir une expression de besoin sur le site de la CAF www.monenfant.fr.
==> Les agents individuellement, ou le chef de service par liste ou demande groupée, porte à connaissance les besoins des agents en précisant leur nom et numéro de téléphone pour être rappelés ou consultés le cas échéant, le secteur géographique dans lequel le mode de garde est souhaité.
Contacts :
herve.moreau@puy-de-dome.gouv.fr   
sandrine.tourette@puy-de-dome.gouv.fr
veronique.liaboeuf@puy-de-dome.gouv.fr
brigitte.carrasco@puy-de-dome.gouv.fr

Pour les enfants de 4 à 11 ans : accueil en centre de loisirs le mercredi

o Centre de loisirs de la Ville de Riom : inscriptions : education-jeunesse@ville-riom.fr ou au 04 73 33 71 30.
o Centre de loisirs de Châtel-Guyon : inscriptions : jeunesse-loisirs-culture@chatel- guyon.fr ou 04 73 86 38 99.
o Centre de loisirs de Volvic à l’école maternelle La Clefs des Champs : inscriptions au 04 73 33 44 94.
o Centre de loisirs de Saint-Laure/Riom Limagne et Volcans : inscriptions : centreloisirs@rlv.eu ou 04 73 64 27 27 ou 07 76 01 02 79.

Toute l'actualité