Projection du film documentaire "Une planète, une civilisation"

    Ajouter à mon bloc-notes

  • Imprimer la page

Au cinéma Arcadia à Riom le 5 décembre à 20h30 en présence du réalisateur Gaël Derive. Gratuit.

05 déc.

A l’occasion de la COP25 qui aura lieu du 2 au 13 décembre en Espagne et dans le cadre de l’adoption de son Plan Climat, Riom Limagne et Volcans propose une soirée de sensibilisation à la préservation de l’environnement avec la projection du film documentaire « Une planète, une civilisation », explorant les conséquences du changement climatique sur les Hommes à travers le monde.

Le réalisateur Gaël Derive, expert en climatologie, sera présent pour poursuivre la soirée avec une discussion sur des défis à relever face au dérèglement climatique. Jeudi 5 décembre 2019 au cinéma Arcadia à Riom à 20h30. Gratuit.

Le film

Gaël Derive est parti à la rencontre de six hommes et femmes à travers le monde : Satu en Ethiopie, Nipa au Bangladesh, Donildo au Brésil, Tsering au Népal, Jeannie en Arctique et KaraKaua aux Kiribati, pour explorer les conséquences directes du changement de climat sur les besoins fondamentaux des hommes : l’agriculture, l’alimentation, l’eau potable.

Chaque rencontre sonne comme un témoignage unique, apportant des débuts de réponse précieux à ces questions : qu’est-ce que le climat ? Quel lien existe-t-il véritablement entre les Hommes et le climat ? Quel changement attend notre civilisation ?

Le film documentaire nous fournit une vue d'ensemble du mode de vie avec diverses conditions climatiques que l'on rencontre sur la planète (équatoriale, semi-aride, montagne, mousson, océanique, polaire).
Il permet d'aborder le présent, mais aussi l'avenir. L'enjeu est gigantesque : assurer la sécurité alimentaire de tous, tout en préservant le climat et les écosystèmes, sachant que nous serons 2 milliards d'humains supplémentaires d'ici 2050, avec des conditions climatiques qui se modifient rapidement.
Bande-annonce ici

Scientifique, grand témoin, écrivain


Gaël Derive, 44 ans, docteur ès sciences, écrivain, réalisateur, grand témoin à l'échelle de la planète, est aujourd'hui l'un des experts les plus actifs et les plus engagés sur les questions du dérèglement climatique.
Après avoir travaillé dans les laboratoires de recherche scientifique (CNRS, IRD, INRA) sur les thématiques propres à la planète Terre (glaciologie, hydrologie, climatologie, biosphère), il s'implique dans le premier Plan Climat français à l'échelle d'une agglomération (Grenoble).
Il est l'auteur de deux films remarqués pour leur vision à la fois pragmatique et humaniste du sujet : «L'Odyssée du climat » (2009) et « Une planète, une civilisation » (2013). Lors de la COP21 (2015), il réalise une tournée de 60 dates dans toute la France. Le public retient la simplicité de son discours et la rigueur de ses propos. Remarqué pour sa vision pragmatique et humaniste, il est régulièrement invité dans de nombreux médias (France Inter, France 3, LCI, Le Point..).
Ecrivain, il est l'auteur de « Nous aurions dû rester des singes » (2015, Indigène) et « Nous sommes humains, ne l'oublions pas » (2016, Chêne) qui rencontrent la faveur d'un large public.
Il pilote aujourd'hui le projet international « Une planète pour tous » pour accélérer la transition verte.
Retrouvez le sur www.gaelderive.fr et www.facebook.com/gderive - www.uneplanetepourtous.fr

Plan Climat de Riom Limagne et Volcans : une stratégie ambitieuse pour assurer la transition énergétique

Pour répondre aux enjeux climatiques et énergétiques de son territoire, Riom Limagne et Volcans a engagé, début 2018, l’élaboration d’un grand programme de développement durable : un « Plan Climat Air Energie Territorial », co-construit avec tous les acteurs du territoire.
C’est un projet territorial de développement durable qui vise à mettre en place des actions pour lutter contre le changement climatique et s’appuie sur la mobilisation des acteurs locaux et des habitants. C’est pourquoi Riom Limagne et Volcans a souhaité associer les citoyens aux différentes étapes lors de réunions publiques et d’ateliers.
À l’issue de la démarche, RLV s’est fixée des objectifs ambitieux en termes de transition énergétique afin de respecter ceux de l’Accord de Paris de 2015 et de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. En effet, si rien n’est fait, la facture énergétique du territoire qui s’élève à 200 millions d’euros est estimée à 500 millions d’euros en 2030. Les premiers jalons posés pour 2030 seront :
- la réduction de 32% des émissions de gaz à effet de serre entre 2015 et 2030,
- la réduction de 25% de la consommation énergétique finale entre 2015 et 2030,
- la multiplication de la production d’énergies renouvelables par 3.
RLV affirme ainsi une politique ambitieuse de lutte et d’adaptation face au dérèglement climatique engageant l’ensemble de ses compétences, et notamment celles de la mobilité et de l’aménagement du territoire, mais aussi celles de ses partenaires. La cohérence et l’articulation pérenne de ce plan d’actions d’une durée de 6 ans (2019-2024) avec l’ensemble des autres documents structurants du territoire, Plan Local d’Urbanisme intercommunal et Programme Local de l’Habitat, est une priorité.


Le Plan Climat de RLV a été définitivement adopté par le conseil communautaire du 5 novembre 2019. RLV n’a pas attendu pour agir concrètement : programme d’éducation à l’environnement dédié aux 54 écoles du territoire, aide financière pour les communes dans leurs travaux de rénovation énergétique, projet de centrale solaire de 9 kW sur les toitures publiques en partenariat avec l’Aduhme, ombrières photovoltaïques sur les parkings publics, projet de station multi-énergies pour véhicule dans le cadre des plans régionaux “Zéro Emission Valley” et “GNVolontaire”, programme d’aides à la rénovation énergétique des logements privés, réseau de chaleur bois à Riom…

Toute l'actualité archivée