Exposition à venir

    Ajouter à mon bloc-notes

  • Imprimer la page

Exposition inédite "DALI et le design contemporain" du 4 juillet au 4 octobre 2020

Riom Limagne et Volcans, l’agglo culturelle, accueillera l’été prochain du 4 juillet au 4 octobre 2020 une exposition majeure « Dalí et le design contemporain » au Musée Mandet à Riom. Cette exposition de sculptures, estampes, vaisselle et tapisseries montrera pour la première fois, l’influence du célèbre artiste espagnol sur les créateurs contemporains. Le commissariat scientifique de l’exposition est assuré par Frédérique Joseph-Lowery.

 


Le Musée Mandet abrite une collection de peintures et sculptures du XVIe au XIXe siècle. Il présente également une vaste collection d'arts décoratifs de l'Antiquité à nos jours. En 2011, un nouveau département consacré au design et aux arts décoratifs contemporains a pris place au rez-de-chaussée de l’aile est du bâtiment. Les différentes expositions temporaires présentées ces dernières années soulignent la volonté de soutenir la création contemporaine et de promouvoir la diversité artistique et culturelle.
Dans cette dynamique, le Musée Mandet consacrera une exposition sur « Dalí et le design contemporain » du 4 juillet au 4 octobre 2020.

Salvaduck - Duck design (c) Yarto

UNE EXPOSITION INÉDITE EN FRANCE

Avec plus de 200 œuvres, estampes, sculptures, bronzes, vaisselle, tapisseries de Salvador Dali et d’artistes contemporains, cette exposition montrera pour la première fois, l’influence de l’artiste espagnol sur les créateurs contemporains. Elle mettra également en lumière son œuvre en la confrontant à la collection d’orfèvrerie et aux pièces contemporaines du Musée Mandet.

L’exposition replacera l’œuvre de Salvador Dalí dans son contexte historique et donnera une place importante à l’Art Nouveau (René Lalique et Emile Gallé) pour l’abondance des formes végétales et animales. En effet, Salvador Dalí a emprunté un certain nombre de motifs canoniques de ce mouvement artistique de la fin du XIXe siècle et du début du XXe (mouches, sauterelles, mantes religieuses) qu’il a traités de façon délirante, comme dans sa ménagère, ses torchères ou appliques aussi précieuses que surréalistes. Nous mettrons ces créations en résonnance formelle avec celles de William Sawaya, ou Arne Jacobson. Son goût pour les formes molles et les déformations de tout genre ont fortement influencé bon nombre de designers.

 

Melting Chair, Philipp Aduatz (c) Philipp Aduatz                    Service de 6 assiettes (c) Animal Fabuleux


Aujourd’hui la technologie de l’impression 3D permet d’aller encore plus loin dans la recherche de formes, comme l’exposition le montrera en faisant dialoguer Salvador Dali avec Philipp Aduatz, par exemple.
La pièce maîtresse de l’exposition sera la couverture ornée d’or et de pierres précieuses du Livre de l’Apocalypse que Salvador Dalí a réalisée avec l’Auvergnat Joseph Forêt, qui fût l’ami de grands peintres et de grands écrivains. De plus, plusieurs séries d’illustrations de Salvador Dalí seront représentées dans leur ensemble : La Divine Comédie de Dante, Biblia Sacra, Hommage à Vinci ainsi que des planches des Songes drolatiques de Pantagruel.

L’art de la table jouera un rôle important dans l’exposition qui rassemblera des assiettes et couverts de Dalí, César, Arman. Le musée Mandet exposera des séries d’assiettes de Limoges conçues par Dalí ainsi que des coupes-calices et flûtes pour Daum. Nous présenterons une trentaine d’objets et sculptures, parmi lesquels cinq anamorphoses et trois tapisseries.

Dalí et le design


Selon Salvador Dalí, l’art doit envahir la vie. Il découvre dans le large répertoire des arts appliqués, les nouvelles orientations qui permettent l’expression de son univers surréaliste. L’exposition présentera et fera référence aux objets et au mobilier imaginés par Dalí, car ce dernier était aussi un designer. Il s’intéresse au mobilier après sa rencontre avec le célèbre décorateur Jean-Michel Franck, et crée de nombreux objets et du mobilier dont le célèbre Canapé Lèvres de Mae West présenté au Musée Mandet.
À partir des années 1940, aux États-Unis, Salvador Dalí est l’objet de critiques à cause de ses travaux pour le design mais aussi la haute couture, les bijoux... Il est accusé de troubler la frontière entre art et consommation. Les années 1940-1945 sont une époque des plus créatrices de sa vie, mais on reproche à Dalí de délaisser la peinture pour se consacrer au design et aux articles commerciaux. Cette critique ne prend fin qu'avec l'arrivée du mouvement Pop art, qui défend et assume complètement cette confusion.


Salvador Dalí
Figueras, 11 mai 1904 - 23 janvier 1989

Salvador Dalí est un artiste espagnol à la personnalité excentrique, atypique et complexe. Peintre mais aussi sculpteur, graveur et scénariste, il incarne le mouvement surréaliste.
A l'âge de 17 ans, il entre à l'Ecole des Beaux-Arts de Madrid et se fait remarquer pour son caractère excentrique. Il en est définitivement expulsé en 1926, pour conduite anarchique.
Lors de son voyage à Paris en 1929, Dali se met à fréquenter grâce à son ami catalan Joan Miro les artistes du mouvement surréaliste : René Magritte, Max Ernst, Paul Eluard. Il rencontre Gala qui ne le quitte plus, devenant sa compagne mais aussi sa muse. Il intègre officiellement le groupe surréaliste de Montparnasse dirigé par André Breton. C’est à cette période qu’il commence à réellement s’investir dans le mouvement et influence le groupe.


La force de son trait, la précision de sa peinture, lui valent très vite d’être exposé dans les grandes galeries de Barcelone, puis celles de Paris, Londres ou New York. Le travail de Dalí est encore grandement admiré pour sa créativité intense. Dalí n’avait pas peur du changement, ni d’aller vers les concepts différents dans lesquels il croyait. Il était d’ailleurs souvent tourné en ridicule à cause de ses explorations visionnaires et provocantes. En 1931, il peint l’une de ses toiles les plus célèbres, La Persistance de la mémoire connue sous le titre Les Montres molles (dont nous présenterons une tapisserie) et crée sa technique « paranoïaque-critique ». A la fin des années trente, Dalí est expulsé du groupe surréaliste. Il déclare vouloir revenir à une peinture plus réaliste tout en gardant son originalité.
La guerre civile en Espagne et le déclenchement la Seconde Guerre mondiale, en plus de quelques attaques venant d'autres surréalistes accusant son travail de "glorification du fascisme hitlérien", lui font quitter l'Espagne de Franco, pour huit ans, au profit des Etats-Unis.
A la fin des années 40, il s’essaie à des tableaux religieux et commence sa période mystique nucléaire. Il s’adonne à d’autres activités comme la sculpture, la publicité, la bijouterie… Artiste complet, ses thèmes de prédilection sont le sexe, la guerre, la religion et sa femme, Gala.
En 1952, il s'attaque aux bois gravés de la Divine Comédie de Dante qui demeure l'un de ses travaux les plus célèbres, avant d'enchaîner quelques années plus tard avec L'Apocalypse de Saint-Jean.
Célébré et honoré de son vivant (notamment par l'ouverture dans sa ville natale d'un musée lui étant consacré), il adore jouer avec les médias dans les dernières années de sa vie. Dalí reçoit beaucoup de critiques, en raison de son train de vie extravagant et bizarre, ainsi que de ses scènes publiques visant à attirer l’attention. Il s'éteint le 21 janvier 1989.
Dalí reste l’un des plus grands artistes du XXe siècle en dépit de toutes les controverses.

Parmi les artistes contemporains exposés


BERTRAND LAVIER
Artiste plasticien contemporain français né en 1949. Depuis le début des années 1970, Bertrand Lavier interroge les rapports de l'art et du quotidien ainsi que la nature de l'œuvre d'art. Depuis une quarantaine d’années, plusieurs œuvres de Bertrand Lavier sont devenues des icônes dont Bocca/Bosch (2005) ... Son travail a été montré dans les plus grands musées du monde.

La Boca de Bertrand Lavier (c) Droits réservés

 

CÉSAR
Né en 1921, César Baldaccini, dit César, est un sculpteur révolutionnaire au XXe siècle. Il fait partie des membres des Nouveaux réalistes, mouvement né en 1960. Il est également le créateur du trophée en bronze de la cérémonie des César du cinéma français. Artiste star, célébré par la critique et par les institutions, son nom est associé à l’image des Compressions, et des Expansions.

ARMAN
Artiste franco-américain né en 1928, il est un peintre, sculpteur et plasticien, connu pour ses « accumulations » d’objets. En 1960, il est cofondateur du groupe des Nouveaux Réalistes qui prônent l'utilisation de matériaux de récupération. Il fut l’un des premiers à employer directement, comme matière picturale, les objets manufacturés, qui représentaient pour lui les prolongements multiples et infinis de la main de l'homme qui subissent un cycle continu de production, consommation, destruction. Aujourd'hui, les œuvres d'Arman sont exposées dans les 90 plus grands musées du monde.

JAN FABRE
Né en 1958 à Anvers en Belgique, où il vit et travaille. Homme de théâtre et chorégraphe internationalement reconnu, Jan Fabre développe depuis vingt ans une œuvre plastique autour de matériaux divers : sang, encre bic, élytres de scarabées, os, animaux empaillés, marbre. Grand dessinateur, Jan Fabre réalise des sculptures et des installations qui explorent la question de la métamorphose, le dialogue entre art et sciences, le rapport de l’homme à la nature.

SYLVAIN DUBUISSON
Architecte et designer de renom, Sylvain Dubuisson est né à Bordeaux en 1946. Unique par une approche à la fois poétique et hautement technique, Sylvain Dubuisson n'appartient à aucune école et ne s'est laissé enrôler dans aucune famille de créateurs. Il mène de front commandes publiques et recherche solitaire. Il se fait connaître avec la création du mobilier du bureau du ministre de la Culture Jack Lang en 1990, dont l’exposition présentera notamment le siège « Suite ingénue ».

PAUL-ARMAND GETTE
Né en 1927, Paul-Armand Gette construit une œuvre singulière et prolixe à l’écart de toute tendance artistique. Opérant des va-et-vient entre l’art et la science, son travail se déploie en une variété de médiums comme la photographie, la sculpture, la peinture, la vidéo ou encore
 la littérature. Ses œuvres ont notamment été exposées au Musée des Beaux-Arts de Nantes, à l’Asi Museum de Reykjavik, au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris…

PHILIPPE STARCK
Créateur français né en 1949 à Paris, Design industriel, architecture, décoration d’intérieur, mobilier urbain, électroménager, bureautique, luminaire, habillement, transports, et même alimentaires : les terrains de jeux de Philippe Starck se suivent et ne se ressemblent pas. Un des pionniers du design démocratique, Philippe Starck connaît depuis les années 1980 un succès international. Un nom devenu marque.

MARIA PERGAY
Née en Moldavie en 1930, Maria Pergay se réfugie à Paris avec sa mère durant la seconde Guerre Mondiale. Elle étudie le costume, la scénographie et la sculpture à l’Institut des Hautes Etudes Cinématographiques. Sa carrière débute en tant que designer de vitrines pour les magasins au cours des années 1950, notamment pour les marques comme Dior et Hermès. En 1960, elle ouvre son propre atelier à Paris, où elle vend ses créations, principalement des pièces d'orfèvrerie. Maria Pergay se tourne vers le design de mobilier à la fin des années 60. Passionnée par l’inox, elle trouve dans ce matériau un allié idéal pour adoucir le mobilier en métal rigide. Elle collabore avec Salvador Dalí ou Pierre Cardin, mais aussi des clients internationaux comme le prince d’Arabie Saoudite.

MARLENE MOCQUET
L'artiste peintre française née en 1979 est diplômée et félicitée de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts (ENSBA) de Paris en 2006. Elle s’est très vite distinguée par la singularité de sa peinture. Elle transcrit avec une grande maîtrise technique, un univers personnel, poétique, fantastique, qui suscite la curiosité.

HUBERT LE GALL
Designer français né en 1961 à Lyon, créateur, sculpteur d'art contemporain, artiste contemporain, il réalise des meubles poétiques et fonctionnels, et manie le bronze. Après une époque végétale il explore aujourd'hui le bestiaire poétique. S’inspirant de certaines formes décoratives du passé, Hubert Le Gall réalise des meubles poétiques et fonctionnels. Bien qu’il travaille diverses matières (bois, verre, résine, céramique…), le bronze reste son matériau de prédilection.

MARC ALBERGHINA
Né en 1959 à Laval, il étudie à l’école des Métiers de la Céramique, de Cannes, de 1975 à 1978. Plasticien, sculpteur, céramiste, Marc Alberghina est devenu depuis quelques années une figure incontournable de la céramique contemporaine, présent dans des musées aussi réputés que le musée des Arts décoratifs de Paris, celui de New-York ou le Keramis de la Louvières. Vivant et travaillant à Vallauris, l’artiste construit avec élégance et puissance une œuvre critique, juste, sans concession, autour de la céramique « mercantile et kitsch » de cette cité de la poterie. Il se sert de sa parfaite connaissance et de sa pratique remarquable de l’art de la terre pour interroger notre conscience sur l’état du monde, nous confronter à une certaine idée de la vie et de la mort, à la désespérance d’une époque, à la déchéance inéluctable du corps.

PHILIPP ADUATZ
Le designer autrichien, né en 1982, crée des objets fonctionnels à édition limitée de nature très sculpturale. Travaillant avec des matériaux et des technologies de fabrication innovants, Aduatz est très influencé par des questions scientifiques telles que la chimie, la physique et les technologies des matériaux. Son processus combine des concepts et techniques artisanaux traditionnels avec des outils de pointe tels que l’impression 3D, la numérisation laser 3D, le fraisage CNC et le prototypage rapide. L'expérimentation de différents matériaux et des recherches au croisement du design et de la sculpture.

Spoon Chair, Philipp Aduatz (c) Jorit_Aust

 

AMANDINE MAILLOT
Attentive à l’état transitoire des choses, elle met en scène les dialogues imperceptibles que nous tissons avec l’Autre et le Monde à travers la sculpture, la vidéo, la photo et le dessin. Ses œuvres sont autant de gestes poétiques et fragiles pour réparer les objets de notre histoire intime. Après avoir obtenu son DNSEP à l’École Supérieure d’Art Plastiques – Pavillon Bosio en 2016, où elle a puisé son intérêt pour la mise en scène, Amandine Maillot a finalisé une année de recherche à Limoges dans le cadre du post-diplôme KAOLIN à l’École Nationale Supérieure d’Art de Limoges. Cette recherche s’articule autour de la porcelaine et lui permet de se consacrer un temps à ce médium qu’elle affectionne profondément.
 
GUILLAUME PIECHAUD
Sculpteur et designer français, né en 1968, il sort diplômé de l’école Boulle en 1988 en gravure sur métaux précieux et volume. Il intègre ensuite les ateliers des joaillers les plus réputés et crée pendant huit ans des collections de bijoux, en collaboration avec les plus grandes bijouteries de luxe de Paris. Parallèlement à la gravure, Guillaume Piéchaud poursuit une carrière artistique. A 25 ans, il préfère se consacrer à son art de designer et développe progressivement un art à la frontière de la sculpture et du design, né de l'amour de l'artiste pour les propriétés du métal, ses courbes et ses patines. A partir de 2009, il réalise plusieurs éditions de ses sculptures-mobiliers en inox poli, en collaboration avec la Galerie LOFT, à travers des formes épurées et des lignes subtiles qui lui permettent de traduire à grande échelle tout le talent d'orfèvre acquis lors de sa formation.

LE PRȆT DES ŒUVRES

De nombreux musées, institutions, manufactures, galeries, artistes, designers contribueront à cette exposition :
MUSÉES :
 Le Musée national de la céramique Adrien Dubouché de Limoges, le Musée nationale de Sèvres, le Centre Pompidou, Musée d’Avranches, Musée des Arts décoratifs de Bordeaux, Musée d’Art moderne de Céret, les musées des Beaux-Arts de Rouen, Nancy, le musée Lalique, Musée des Arts décoratifs de Paris, les musées d’Art moderne de Saint-Etienne, Paris …
INSTITUTIONS :
Mobilier National, Fondation César, Centre national des Arts plastiques, Centre de Recherche sur les Arts du Feu et de la Terre…
MANUFACTURES ET ATELIERS :
Manufacture Bernardaud (Limoges), Animal Fabuleux (Limoges), Polyhèdre (Limoges), manufacture Daum, Lalique et Baccarat.
GALERIES :
Galerie Templon (Paris), Galerie Mitterrand (Paris), Demisch Danant Gallery (New York), Patrick Derom Gallery (Bruxelles), Galerie Les filles du Calvaire (Paris), Galerie Amel Soyer(Paris), Galerie Papillon (Paris), Galerie Omagh (Paris)…
ARTISTES ET DESIGNERS CONTEMPORAINS :
Bertrand Lavier, Marlène Mocquet, Peter Briggs, Hubert Le Gall, Marc Alberghina, Philippe Aduatz, Amandine Maillot, Guillaume Piéchaud…
Ainsi que des collectionneurs privés.

Restons en contact

Espace presse - Enseignants

Contacter par mail